FI SPECIAL ETE 96

de Chisinau - Moldavie
par Rosa Dumbraveanu,
Université d'Etat de Moldavie

L'accès à Internet

Table des matières


Tout en essayant de choisir tel ou tel sujet qui soit ciblé dans le cadre de l'informatique sans frontière, thème proposé pour ce numéro spécial, je me suis rendue compte que je ne peux pas éviter une situation qui me semblait embarrassante, inopportune. La situation de frontière existe et se manifeste de toute façon dans tous les domaines dans une plus ou moins grande mesure, même si cette manifestation peut être indirecte. Les pays de l'ex-URSS ont été durant une longue période isolés du reste du monde et la frontière signifiait pour eux parfois une barrière. Le processus de l'éloignement ou de l'abaissement de la frontière a commencé il n'y a que quelques années seulement. La Moldavie, l'une des 15 Républiques de l'ex-URSS, constitue un exemple typique dans ce contexte. Le fait qu'elle soit retardée dans le domaine de l'informatique par rapport aux pays développés s'explique par les mêmes motifs politiques, financiers et techniques qui sont à la base de son niveau économique actuel. Les difficultés consistent en:

Le redressement de cet état constitue un problème majeur, dont la solution demande du temps, des ressources matérielles, des spécialistes et une collaboration internationale.

Non seulement le domaine de l'informatique au sens étroit ou large du mot, mais tout autre domaine de la vie d'un pays civilisé à la fin du deuxième millénaire est dominé par l'utilisation des ordinateurs et des technologies informationnelles. C'est pourquoi dans cet article, j'essaierai de décrire le mode par lequel l'Université d'Etat de Moldavie aura un accès au réseau international de communication Internet.

retour à la table des matières

Le contact

Le contact avec le monde par l'intermédiaire de l'ordinateur a commencé en Moldavie en 1993 avec l'équipement de 3 noeuds UUCP du réseau RELCOM russe. Dans la même année, l'Université d'Etat de Moldova s'est connectée à l'un de ces noeuds par un seul ordinateur PC AT 386. De cette manière un nombre réduit de collaborateurs de l'Université a eu la possibilité d'envoyer et de recevoir des messages par courrier électronique. En 1995, le Ministère des Télécommunications de la République de Moldavie a équipé à Chisinau le noeud MDEARN, qui est branché sur le réseau européen TERENA par le noeud ROEARN de Bucarest, Roumanie. La vitesse de trafic est de 9.6 kbps. A ce noeud, se sont branchés l'Université d'Etat de Moldavie, l'Académie des Sciences et environ 20 autres organisations. La connexion de l'Université d'Etat de Moldavie sur le noeud MDEARN se réalise par un serveur e-mail (PC AT 486), auquel sont connectés à présent 2 réseaux locaux d'ordinateurs PC AT 486, RAM 4 MB, HDD 270 MB, OS - Linux. Plus de 70 lecteurs et collaborateurs de l'Université (dans la grande majorité des facultés de mathématique, physique, chimie, biologie, centre de calcul) utilisent de manière intensive et avec succès les services de postes électroniques.

retour à la table des matières

Les nouveaux venus

Ce printemps, cinq organisations - Université d'Etat de Moldavie, Université Technique, l'Académie des Sciences, l'Académie des Etudes Economiques, une filière de la Fondation Soros en Moldavie, toutes dans la ville de Chisinau - ont obtenu l'accès au réseau Internet par l'intermédiaire d'un canal de 64 kbps, assuré par l'antenne satellite VSAT (Very Small Aperture Terminal). This has really been proof that the combination of personal contacts, international co-operation and missions of different international funding organizations functions and can solve problems: ce sont les mots de Monsieur Göran Karlsson, professeur de mécanique de la KTH, Stockholm, dans un message adressé à Monsieur Jonathan Peizer, de l'Institut Open Society à New York. Un message se réfèrant à l'installation de l'équipement VSAT à Chisinau.

retour à la table des matières

Le choix

Monsieur Karlsson est l'une des personnalités qui a activement participé et a conduit un apport considérable dans le processus d'établissement de connexion au réseau Internet par VSAT pour les organisations nommées. Notre collaboration a débuté en septembre 1993, à la conférence CAEE (Computer Aided Engineering Education), organisée par l'Université Polytechnique de Bucarest. Pendant une année, nous avons correspondu par e-mail par le noeud UUCP , période pendant laquelle nous avons essayé de réaliser plusieurs projets communs dans le cadre des programmes INTAS et COPERNICUS. En 1994, l'Université d'Etat de Moldavie a initié un projet de création d'un réseau académique national MoldNet et a demandé une aide pour la mise en place de ce projet auprès de Monsieur Karlsson. Le sujet a d'abord été discuté pendant la Conférence CALISCE'94 à Paris et durant le printemps 1995; nous avons tout d'abord étudié des propositions pour tel ou tel réseau ainsi que les voies pour se connecter au réseau européen. Après de longues discussions avec des personnes de Sunet (The Swedish University Network) et Nordunet (The Nordic University network) et l'annonce par différents Bitnet mailing lists, Mr. Karlsson a trouvé l'expertise de Lituanie pour une pré-étude.

Parallèllement à cela, il a beaucoup oeuvré pour trouver des financements pour cette pré-étude via le Swedish Board for Investment and Technical Support, La Banque Mondiale, l'Institut Open Society, Internet programme (la Fondation Soros). Une équipe d'experts s'est rendue à Chisinau en avril 1995. Comme experts, ont été engagés Monsieur Vidar Bjekerland de l'UPNET Baltic Taide Network UAB à Kaunas et Monsieur Algimantas Kutka de l'Université de Vilnius en Lituanie. Ces personnes ont été impliquées dans des réseaux similaires en Lituanie. La solution en Moldavie reflète leur expérience en Lituanie. Finalement, après un an, les obstacles plus ou moins importants ont été vaincus (grâce à la diminution des barrières), la connexion au satellite VSAT à Chisinau avec les connexions directes au réseau NORDUNET via UNINETT de l'Université d'Oslo a été établie. Une connexion par satellite directe a pu être établie entre Chisinau et le réseau UNINETT de l'université d'Oslo. Cette connexion emprunte un canal muliplexé VSAT à 64 Kbits du satellite Intelsat fourni par Telenor en Norvège, et nous permet d'accéder à NORDUNET.

La connexion entre le noeud central et les autres organisations connectées a été établie avec un modem de 128 kbps radio LAN (voir figure). Les extensions à d'autres villes que Chisinau doivent attendre encore le réseau de la métropole.

Le coût de 150 kUSD pour l'antenne, les routeurs, modems et câbles formant l'infrastructure de la métropole, a été couvert par la fondation Soros. Le coût pour le campus interne basé LAN's doit être couvert par chaque organisation concernée.

Ceci fut un premier pas, assez pénible, de connexion entre l'Université d'Etat de Moldavie et les services de réseaux Internet. La seconde étape aura les objectifs suivants:

En vue de l'accomplissement de ces objectifs, une équipe de collaborateurs universitaires travaille actuellement, ayant comme support financier un don obtenu de la part de la Fondation Eurasia sur une année pour la réalisation du projet Développement du noeud Internet à l'Université d'Etat de Moldavie et l'organisation des cours pour les utilisateurs d'Internet. L'argent donné est prévu pour l'achat de littérature, pour l'édition de bulletin d'information concernant les services et les possibilités du réseau Internet, l'élaboration et l'édition de matériels didactiques en roumain et en russe, se référant à la navigation dans Internet, l'organisation des cours d'études sur les ressources d'Internet pour professeurs et étudiants.

Tenant compte du rythme vertigineux de développement du réseau Internet, les possibilités énormes comme source de connaissance que le réseau met à la disposition des chercheurs, professeurs et étudiants, nous pouvons espérer que la connexion actuelle de l'Université aux ressources Internet n'est que le début du processus.

Peut-être dans un avenir proche, nous pourrons participer nous aussi à des conférences vidéo, à l'introduction de divers programmes interactifs multimédia et de cours à distance on-line, et pourquoi ne pourrions-nous offrir au monde des cours mutimédias élaborés par nous-mêmes. Je dis cela en tenant compte de mon expérience accumulée par la partipation à des conférences thématiques pour l'instruction assistée par ordinateur, et en tenant compte de l'opinion d'un spécialiste dans le domaine Mr. Alfred Bork, professeur d'informatique, directeur du Centre d'éducation à l'Université de Californie, Irvine: Un cursus technique ne doit pas être défini avec une philosophie unique. Toute variation doit trouver sa place. Différents groupes devraient étre capables de proposer différentes stratégies. Nous ne devons pas restreindre ces cours à une seule approche.

retour à la table des matières

Informations générales

Pour pallier au manque de serveur , par lequel nous pourrions effectuer des échanges d'informations avec le monde, j'annexe quelques références sur la République de Moldavie et l'Université d'Etat.

La République de Moldavie

retour à la table des matières

L'université

L'Université d'Etat de Moldavie a été fondée en 1946, placée sous l'autorité du Ministère de la Science et de l'Education de la République de Moldavie, financée par l'Etat. Elle comporte 11 facultés: Histoire, Droit, Journalisme, Philosophie et Psychologie, Sciences Politiques, Langues étrangères, Philologie, Mathématique et Cybernétique, Physique, Chimie, Biologie et Pédologie.

A présent, 7500 étudiants sont inscrits dans ces facultés, dont 200 étrangers. L'Université comporte 600 lecteurs. Les cours généraux et séminaires sont assurés en roumain et en russe. Dans toutes les facultés, les étudiants apprennent une langue étrangère: l'anglais ou le français.

  • Degrés et diplômes : diplôme de spécialité dans les différents domaines d'étude, 5 ans d'étude.
  • Docteur en science, diplômé,3 ans et thèse.

    TERRA INFORMATICA


    retour à la table des matières
    retour au sommaire des FI 96
    Vos commentaires
    © FI-SP96-3 septembre 1996