Le Coin des Curieux

Le petit musée des horreurs!

par Isabelle Fernandez, LCC Logics

Nous pourrions également l'appeler le petit musée des erreurs!... car dans notre longue vie de formateurs Macintosh ou Windows, nous avons vu de nombreuses maladresses. Afin de vous éviter de créer une collection personnelle, voilà quelques astuces:



Word

Lorsque l'on affiche les marques de texte grâce au bouton , nous apercevons parfois les chenilles de points:


ce qu'il ne faut pas faire

Les alignements, difficiles à maîtriser à cause des espacements différents selon la taille de la lettre, sont réalisés avec les espaces blancs faits au clavier. Un peu moins horribles, mais tout aussi faux, les parcours fléchés de Bison Futé réalisés en tapant plusieurs tabulateurs au clavier afin d'atteindre le bon emplacement:


ce qu'il faut éviter

Utilisez la notion de taquet de tabulation dans la règle et tapez un seul tabulateur au clavier entre les colonnes:


bon, mais peut faire mieux

ou encore, réalisez un tableau avec le nombre de colonnes désiré grâce au bouton :


excellent



MacDraw - Designer

Mais pourquoi les dessins que je fais ne sont pas blancs avec des contours noirs comme d'habitude ? Il faut toujours sélectionner avant d'agir ! Voilà la règle d'or qui malheureusement est très peu suivie. Dans les programmes de dessin cela entraîne souvent une modification des couleurs ou trames choisies par défaut. En effet, si un objet est sélectionné avant de faire un choix dans les palettes à disposition, c'est l'objet qui est modifié. Si aucun objet n'est sélectionné, ce sont les cases témoins des couleurs de fond et de contours qui en sont modifiées. Pour reprendre les couleurs normales, il faut dessélectionner tous les objets, activer la case témoin des fonds ou des contours et faire son choix dans les palettes:

Dans Designer, il faut également dessélectionner tous les objets; en sélectionnant une couleur dans la palette avec le bouton droit de la souris, on modifie la couleur des contours. En sélectionnant la couleur avec le bouton gauche, on change la couleur du fond.



FileMaker

On regrette bien souvent de ne pas avoir pensé à tout lors de la création d'un fichier FileMaker, surtout à la numérotation des fiches: un numéro de client par exemple. Dans le modèle, vous pouvez placer les symboles @@ dans le corps de la fiche. Cela a pour effet de placer le numéro du livre dans la fiche en question. Le problème réside dans le fait que ce numéro n'est pas attaché à la fiche mais à la position de la fiche parmi les autres. Lors d'un tri ou d'une recherche les fiches ne possèdent plus le même numéro: difficile donc de se fier à cette information. Il fallait donc prévoir une rubrique de type nombre avec une option «Numéro de série» afin que cette rubrique s'incrémente d'elle-même lors de la création d'une nouvelle fiche.

Mais si j'y pense trop tard, comment vais-je faire pour numéroter toutes les fiches déjà créées ou importées ? Il faut ajouter cette nouvelle rubrique de type nombre avec l'option ci-dessus dans le modèle de base. Puis, en mode Utilisation, cliquez dans la rubrique en question et demandez Remplacer du menu Edition. Utilisez la deuxième option en précisant le n° de départ avec répercussion dans les options d'entrée:


article paru du 22 novembre 1994