Expérience d'une
nouvelle salle de stations IN 200

par Roland Wuillemin, EPFL-DI-SIDI

Table des matières


Fig. 1 Configuration actuelle du serveur IN200

Historique

La phase active du remplacement du VAX-VMS 8600 et de la salle de 30 terminaux CM 106 par une nouvelle salle de stations débuta en juin 1992 par la définition des caractéristiques, des performances et des logiciels nécessaires à l'enseignement. Le cahier des charges fut rédigé par une commission qui par la suite analysa les offres reçues. Vu l'importance du projet, un appel d'offre GATT fut lancé en juillet 1992 par la publication officielle dans la FOSC.

Les éléments importants de justification de cette nouvelle acquisition sont:

Les objectifs du projet consistent à équiper le DI:

Les caractéristiques essentielles demandées au système d'exploitation sont:

Conformité à POSIX 1003.1 Networking TCP/IP (incluant TELNET et FTP) Distributed Tools DCE / DME (Distributed Computing / Management Environnement) File System NFS (Network File System) avec évolution vers DFS (Distributed File System) GUI MIT X Window System, X11 R5, Motif Security Fonctionnalité C2 avec gestion des ACL. Sur les 38 fournisseurs qui ont demandé le cahier des charges, seules 7 offres étaient recevables. A la suite d'une première analyse par la commission, 3 furent retenues pour l'étude détaillée qui devait conduire au choix.

Lors du Conseil du DI d'octobre 1992, l'offre DEC avec des stations Alpha-AXP était retenue.

Les points forts de l'offre sont:

Un seul point faible: le risque de retard pour la disponibilité des logiciels car le système d'exploitation est nouveau.

Equipement de la salle IN 200 (configuration actuelle)

Équipement du serveur (configuration actuelle)

Installation

L'installation et la mise en service se firent entre janvier et mars 93. Pour le semestre d'été 93, les stations et le serveur tournaient sous OSF/1 V1.2, le réseau était câblé en ETHERNET et l'imprimante LPS32 était en service. Toutes les stations sont sous alarme électrique de type PEMA.

Vu la nouveauté du système et le peu de logiciels disponibles (DEC C, DEC C++, DEC Pascal, DEC Fortran 77, DEC Fuse), tous encore en version «field test», un seul cours du LTI eut lieu dans cette salle lors du semestre d'été.

Fig. 2 Disposition de la salle IN 200

La progression

Pour le semestre d'hiver 93-94

Le portage de Newton fait partie des expériences pilotes pour passer un logiciel de VMS à OSF/1. A l'origine, Newton générait de l'assembleur pour VMS, la première phase (et aussi la plus difficile) fut la modification de Newton pour générer du C sous VMS. La deuxième phase (plus aisée) fut la génération du C sous OSF/1. La configuration utilisée pendant ce semestre donna satisfaction pour les cours et les projets qui ont pu se dérouler normalement, le système était fiable et stable.

Pour le semestre d'été 94

Le passage à 2.0 était prématuré car cela nécessitait de nouvelles versions des logiciels qui ne sont sorties que pendant le semestre. Cela nous a conduit à garder 4 stations sous 1.3 pour Harlequin LispWorks et ICS Xcessory. De plus, plusieurs services réseaux et «nfs» qui fonctionnaient bien sous 1.3 présentaient des défauts graves. Ces défauts et l'installation de patches qu'il fallait tester avant de pouvoir les distribuer sur toutes les stations ont rendu le travail des utilisateurs bien difficile.

Pour le semestre d'hiver 94-95

Après 3 semaines d'utilisation, on peut dire que cette version du système est fiable, les défauts critiques de 2.0 sont corrigés, les autres le sont dans la version 3.0 qui est sortie au début novembre. Cette mise à jour est prévue pour avril 95.

Le futur

Mise à jour du serveur prévue pour la fin de cette année: le serveur 3000-500S-AXP sera remplacé par un modèle 3000-800S-AXP avec les avantages: Concernant les comptes utilisateurs, ils vont être transférés sur le serveur SUSP de département, ainsi le serveur IN 200 ne conservera plus que les comptes de projets ou de développements spécifiques. Il continuera d'assurer la distribution logicielle et le service NIS pour la salle.

Fig. 3 Schéma-bloc du réseau FDDI de IN200

Configuration et distribution des logiciels

Système d'exploitation

On a rencontré 3 cas:
  • nouvelle installation complète nécessitant d'effacer les partitions du système. C'était le cas du passage du système de 1.2 à 1.3;
  • mise à jour majeure pouvant se faire à travers le réseau à l'aide d'un utilitaire «update-install». Tous les fichiers qui ont été personnalisés sont sauvés automatiquement avant d'être remplacés. Puis il faut rétablir les modifications pour retrouver la configuration initiale. C'était le cas du passage du système de 1.3 à 2.0;
  • mise à jour mineure à travers le réseau à l'aide de l'utilitaire «setld» selon la même procédure que toutes les installations de logiciels DEC. C'était le cas du passage du système de 2.0 à 2.1.

    Logiciels installés sur les stations

    Comme les stations ont des disques de 1 GB, les logiciels les plus utilisés pour les cours ont été installés localement. Cela évite les surcharges du réseau au début des cours ou des exercices. Ce sont les logiciels DEC Ada, C, C++, Fortran, Fortran 90, Fuse, GKS, Pascal, Phigs et de nombreux utilitaires dans /usr/local/bin tels que ghostview, gs, xgopher, xmosaic, xv, etc.

    Distribution par le serveur

    Quatre volumes sont attribués à la distribution des logiciels et de la documentation. Ils sont accessibles depuis les stations par «nfs» via «automount».

    /soft_alpha

    Ce volume comprend tous les logiciels des autres fournisseurs que DEC qui sont soumis à l'utilisation de licences. Ce sont FrameMaker, Harlequin LispWorks, Maple, Mathematica, ICS Xcesssory.

    /soft_public

    Les logiciels publics se trouvent sur le serveur «nestor» du SIC classés par architecture (sun, alpha par ex.). Ceux qui sont le plus utilisés dans la salle IN 200 sont installés dans ce volume du serveur qui fonctionne comme un miroir de «nestor» afin d'en réduire la charge «nfs». Ce sont gnu (emacs) et X11R5. Les autres logiciels peu utilisés restent sur «nestor» et sont accessibles par des liens depuis les stations. Ce sont TeX et tcl par ex.

    /distrib/RIS

    Ce volume comprend les sets d'installation pour tous les logiciels DEC (OS compris). Il est divisé en plusieurs zones appelées ris3.alpha, ris4.aplha, qui contiennent chacune des logiciels similaires. Par exemple le système, les compilateurs, les outils de gestions, etc. A l'aide de l'utilitaire «ris», on peut inscrire une ou plusieurs stations pour qu'elle soit autorisée à installer par le réseau un ou plusieurs logiciels de la zone choisie. Ainsi le téléchargement des logiciels se fait en 3 phases: on copie les sets d'installation sur CD-ROM dans la zone RIS adéquate, on inscrit les stations qui vont installer les logiciels, on lance sur chaque station la commande d'installation. La procédure est puissante, mais elle a pour inconvénient que l'on ne peut pas choisir où les logiciels sont installés. Ce sera par défaut
    /usr/opt, /usr/kits ou
    /usr/lib/cmplrs.
    Tous les logiciels DEC demandent une licence d'utilisation. Ces licences sont installées sur chaque station à l'aide de «lmf». Chaque mise à jour du CD CAMPUS contient les nouvelles clés d'utilisation qui sont parfois limitées dans le temps (18 mois).

    /distrib/BOOKREADER

    Ce volume contient toute la documentation «on-line» du système d'exploitation, des logiciels DEC et des outils de programmation (par ex. Motif Programming). On peut lire cette documentation depuis les stations à l'aide de «dxbook». Avec DEC Write (non disponible sous OSF/1, mais sous ULTRIX) on peut écrire sa propre documentation. C'est ainsi que fut rédigé le chapitre «Description de IN 200». D'autres documents sont accessibles sur le volume

    /distrib, ils sont classés par sujet. On y trouve essentiellement les spécifications garanties des logiciels (SPD, Software Product Description), les notes de mise à jour récente, parfois la documentation imprimable si elle est disponible.

    Remarque finale

    Les nouvelles versions du système d'exploitation et de tous les logiciels sont installées quelques semaines avant le début de chaque semestre. Pour le confort des utilisateurs et pour éviter des problèmes de compatibilité entre les différentes versions, elles ne sont plus modifiées pendant le semestre, sauf pour corriger une erreur fatale.

    Concernant le matériel, la fiabilité est excellente. Depuis la mise en service, il n'y a eu que 2 pannes sur les stations: une interface graphique et un disque interne.

    Depuis une année environ, la disponibilité des logiciels de DEC et des autres fournisseurs augmente rapidement ce qui permet à des utilisateurs toujours plus nombreux de profiter de la puissance des stations.


    article paru du 22 novembre 1994