News' News

par Franck Perrot, SIC-Assistance

NDR:Le service des News à l'EPFL a changé de responsable, Franck Perrot remplace dorénavant Alain Brossard qui a occupé ce poste pendant plus de trois ans. C'est l'occasion pour Franck de rappeler l'environnement nécessaire à ce service.

Les News

News (ou usenet) est un terme générique qui regroupe à la fois le logiciel et le mécanisme de distribution d'un système de conférences électroniques. Le logiciel news permet à tous les usagers de publier des articles et de lire les articles publiés par d'autres. La distribution de ces articles est en général internationale à travers le réseau usenet, mais peut être plus limitée, par exemple au niveau de l'EPFL.

Ces articles sont classés par rubrique appelées newsgroups ou conférences. Par exemple il existe une conférence pour les questions Unix ayant rapport à la programmation d'un shell: comp.unix.shell.

Il ne faudrait pas confondre ce type d'information avec des articles publiés dans des revues scientifiques. Usenet sert à transmettre de l'information d'une façon informelle et rapide. Par contre c'est à l'usager de faire le tri entre l'information utile et celle qui ne l'est pas (le bruit!).

Il existe cependant des rubriques modérées où un modérateur fait le tri de l'information avant qu'elle ne soit publiée dans le monde.

Les conférences sont définies de façon hiérarchique (ex: comp.unix.programmer). Avec la première division regroupant toutes les rubriques ayant un même but.

Serveurs de News

Pour accéder aux news, l'utilisateur doit contacter un serveur de news. Le serveur news de l'EPFL est installé sur la machine epflnews.epfl.ch. Ce serveur est disponible pour tous les utilisateurs de l'école. Le DI possède son propre serveur news (dinews.epfl.ch) qui est réservé aux utilisateurs du DI.

L'administrateur du serveur epflnews est Franck Perrot (fperrot@sic), l'administrateur du serveur dinews est Stéphane Ecuyer (ecuyer@di).

Clients News

L'accès aux news se fait par l'intermédiaire d'un «client» (par exemple xrn sous Unix). C'est un logiciel qui tourne sur la machine de l'utilisateur, contacte le serveur, et permet à l'utilisateur de lire et écrire des articles dans différentes conférences. Il existe des clients pour Unix, Mac et PC.

Pour créer une nouvelle conférence, il faut s'adresser au responsable du serveur correspondant.

Perspective, réflexion et proposition (très personnelles)

Le rôle des News à l'EPFL et l'intérêt qu'ils suscitent encore aujourd'hui tant comme service d'information d'ordre général et spécifique pour la communauté de l'EPFL que comme outil d'échange indispensable pour les informaticiens et les chercheurs restent d'actualité. C'est encore aujourd'hui l'outil le mieux intégré, le plus simple d'utilisation, le plus dynamique, le plus vivant, le plus répandu et le plus utilisé à l'EPFL comme ailleurs. Il fournit un volume d'information essentiel à chaque individu impliqué dans son domaine spécifique et lui permet d'en aborder d'autres. Il lui permet en outre de résoudre des problèmes en interrogeant la communauté scientifique.

C'est cette profusion et cette liberté de parole qui donnent aux News leur intérêt. Des conférences faisant l'objet d'une demande de la part des utilisateurs (epfl.*) se justifient du fait même de cette demande. Les ressources employées à la satisfaire sont infimes par rapport aux services qu'elles rendent.

Des articles de conférences peuvent apparaître à certains incompatibles avec la mission d'une école. Mais, vérifie-t-on le contenu de chaque courrier terrestre ou électronique à l'EPFL sous prétexte que seuls ceux en rapport avec le but avoué de l'EPFL seraient autorisés? Devons-nous faire de l'écoute téléphonique massive et intempestive en dérogeant ainsi au droit le plus fondamental qui est celui de la liberté d'expression sous le couvert d'une utilisation restrictive des ressources de l'EPFL? Le rôle d'une école comme l'EPFL n'est-il pas, aussi, de favoriser l'échange des idées, des cultures, des manières de penser, des styles de vie?

Mon avis sur la question de savoir si telle ou telle conférence se justifie dans une école comme l'EPFL est qu'elle ne dépend que de l'utilisation adéquate des ressources informatiques utilisées pour le service des News et du rapport délicat des articles diffusés avec ce qui pourrait aller à l'encontre de la loi.

Il est évident qu'il est absolument impossible de vérifier la totalité du volume d'information circulant sur les News.

Il est à noter que n'importe qui peut diffuser n'importe quel texte, n'importe quelle image ou n'importe quel son dans n'importe quelle conférence et que ce qui est diffusé peut l'être, pour autant que la conférence ne soit pas modérée, dans une conférence n'ayant aucun rapport ni avec son contenu, ni avec son libellé. De plus, une diffusion peut se réaliser cachée. En conséquence, l'EPFL et encore moins l'administrateur des NEWS ne peuvent être tenus pour responsables des informations stockées à leur insu.

Chaque individu à l'EPFL et hors de l'EPFL est tenu a priori de signaler toute entrave à la loi. Le responsable News de l'EPFL ne peut intervenir que dans la mesure où la conférence conflictuelle est révélée.

De l'intérêt d'une réflexion à propos de l'Éthique informatique à l'EPFL

L'utilisation du réseau Internet n'est en rien réservée à l'informatique. Il concerne tout aussi bien d'autres domaines d'activité. En quoi la suppression de telle ou telle conférence ne dépendrait que des intérêts, mode de vie, culture ou religion d'un individu plutôt que d'un autre? Comment prévenir le piratage? Comment protéger les droits d'auteur? Quelle est la responsabilité des utilisateurs? Des administrateurs? Existe-t-il des articles de droit pour ce genre nouveau de diffusion de l'information?

L'intérêt de cette réflexion à l'EPFL est que les réponses à ces questions et à beaucoup d'autres concernent et l'informaticien, et le biologiste, et le politique, et le juriste et l'avocat pour ne citer que ceux-là. C'est-à-dire une réflexion pluridisciplinaire qui tente d'aborder de nouveaux problèmes de société dont l'informaticien fait parti.

Il me semble indispensable que l'informaticien responsable des News mais aussi de WWW apporte sa contribution intellectuelle et technique à une commission dont l'objet de réflexion se fonde sur ces nouveaux moyens de communication informatique. Il faut que le praticien donne son avis sur la difficulté technique à réaliser une suggestion orale touchant son domaine spécifique.

L'article intitulé Ethique ou l'art de se bien conduire paru dans le Flash Informatique numéro 7 de l'année 1994 pose l'ampleur de la tâche qui incomberait à cette commission. Je suis convaincu par l'importance des problèmes soulevés non seulement pour l'école mais aussi pour un public beaucoup plus large. Une charte d'utilisation du réseau à laquelle chaque utilisateur devrait s'engager me semble essentielle dès aujourd'hui.

L'EPFL pourrait, si elle ne tarde pas trop, accueillir la structure d'Ethique du réseau de demain et éventuellement sur un plan national voire international.n


article paru dans le Flash informatique no 8 du 25 octobre 1994