Le réseau pilote ATM des PTT

par Mireille Goud, SIC-Téléinformatique, E-mail: goud@sic.adm.epfl.ch
Avec la progression d'ATM (Asynchronous Transfer Mode) dans le monde des télécommunications, les PTT ont lancé un projet de réseau pilote ATM en Suisse. L'EPFL sera bientôt un utilisateur pilote de ce réseau En 1993, un MOU (Memorandum Of Understanding) a été créé parmi quelques opérateurs européens pour tester une interopérabilité de réseaux ATM. Les PTT suisses avaient déjà préparé un réseau ATM pilote national. Ils ont donc rejoint le MOU ATM.
Ce projet va leur permettre de vérifier les normes internationales dans des conditions d'exploitation pour répondre aux besoins des futurs utilisateurs. Les usagers pilotes pourront tester leurs applications sur ce réseau. Cette expérience va permettre aux PTT d'acquérir une connaissance du marché dans le domaine ATM et de contribuer à l'introduction d'ATM en Europe. Le réseau pilote ATM permettra aux usagers d'utiliser des liaisons rapides avec un système de réservation de bande passante à la demande. L'utilisation du réseau sera facturé à un tarif calculé en fonction de la bande passante réservée. Dans le cadre du réseau pilote, les PTT pratiquent un tarif réduit par rapport au tarif qui sera appliqué dans un service commercial.

Le réseau pilote ATM national

Réseau ATM pilote suisse

Des utilisateurs pilotes suisses ont été sélectionnés par les PTT pour participer aux tests. Ces utilisateurs sont issus de centres de recherches, de l'industrie, de l'administration et des Telecom PTT. L'EPFL s'est portée candidate ainsi qu'un certain nombre d'autres universités (UNIGE, UNIBE, ETHZ). Le CSCS, l'organisation SWITCH et le CERN seront aussi connectés à ce réseau pilote.
Un commutateur ATM sera installé à Zurich et des multiplexeurs de réseau seront installés à Genève, Lugano et Berne. L'EPFL sera connecté au multiplexeur de Berne.
Ce réseau offrira différents services:

Le réseau sera installé pendant les mois de mars et avril et testé jusqu'à fin juin. Nous pourrons être connecté à partir du 1er juillet 1994. Le projet a une durée de 6 mois renouvelable jusqu'à fin 1995. Les PTT attendent des comptes rendus mensuels sur l'utilisation du réseau par les usagers pilotes.

Le réseau pilote ATM européen

Réseau ATM pilote européen

Le réseau pilote suisse sera connecté aux réseaux ATM pilotes européens des PTT faisant partie du MOU. La carte de l'Europe montre les connexions ainsi que les débits des différentes liaisons. Les services proposés dans le réseau suisse seront compatibles avec ceux des autres pays. Le réseau européen prévu pour début juillet aura probablement 1 ou 2 mois de retard.

Les projets de l'EPFL

Dans un premier temps, ce réseau pilote permettra à l'EPFL de disposer de liaisons rapides pour tester des applications demandant une grande bande passante disponible. Il permettra ensuite d'acquérir une expérience dans le domaine des réseaux ATM. Les sites avec lesquels nous désirons communiquer doivent aussi avoir fait la démarche de contacter l'opérateur de leur pays pour avoir un accès au réseau pilote ATM suisse ou européen.
Plusieurs laboratoires se sont déjà montrés intéressés pour utiliser ce réseau pilote pour des projets suisses ou européens. Le laboratoire de télécommunication (TCOM) a un projet européen en cours de définition et qui nécessiterait des liaisons rapides entre différents sites en Suisse et en Europe pour tester des applications de téléenseignement. Le laboratoire de téléinformatique (LTI) avec ses partenaires suisses (ETHZ, UNIBE, UNIGE) désire tester des applications de vidéo conférence et d'enseignement à distance. Le laboratoire IMHEF désire également donner des cours à distance avec le CERFACS de Toulouse dans le cadre du projet Cosmase.
Le laboratoire d'Electronique Générale (LEG) a un projet de cours distribué avec l'université de Louvain (Belgique) et l'INPG de Grenoble (France). Les projets sont tous orientés vers le domaine du multimédia et des systèmes de vidéoconférence. On pourrait aussi tester des applications demandant d'importants transferts de données entre des sites distants.

La connexion au réseau de l'EPFL

Pour pouvoir communiquer facilement avec tous les partenaires, nous avons choisi un accès 34 Mbits/s, SMDS (Switched Multimegabit Data Service) avec serveur de connexions. Le serveur de connexions ne sera pas disponible les 2 premiers mois mais nous pourrons avoir des liaisons périodiques avec chaque site en attendant d'avoir ce service.
Un DSU (Data Service Unit) de Digital Link sera installé par les PTT sur notre site. Une interface HSSI (High-Speed Serial Interface) permettra de le connecter à un routeur Cisco 7000. Le routeur sera connecté sur l'épine dorsale FDDI de l'EPFL donnant ainsi l'accès de l'ATM pilote à tous les laboratoires intéressés. Les machines utilisées par les laboratoires (TCOM, LTI et IMHEF) pour les tests seront connectées sur des sous réseaux FDDI pour profiter pleinement de la bande passante offerte.

Conclusion

La connexion vers le réseau ATM pilote ne sera pas utilisée à temps plein et il est possible d'accueillir de nouveaux projets sur cette liaison. La connexion vers Manno peut être intéressante pour des projets avec le CSCS.

article paru dans le Flash informatique no 4 du 19 avril 1994